Quels sont les défis liés à la fabrication sur mesure en architecture ?

Accueil / Nouvelles / Quels sont les défis liés à la fabrication sur mesure en architecture ?
Les architectes d’aujourd’hui disposent d’une large palette d’outils et des dernières technologies pour exercer leur métier mais se trouvent confrontés à de nouveaux défis. À l’heure où la compétition et le niveau de spécificité exigé par le client sont élevés, comment la fabrication sur mesure peut-elle répondre à la fois aux attentes du client, respecter les délais impartis et coûter un prix raisonnable ?

Trouver l’entreprise capable de fabriquer sur mesure

Une fois que l’architecte a élaboré son dessin, son esquisse ou sa maquette, encore faut-il qu’il trouve une entreprise capable de fabriquer l’objet sur mesure qu’il a conçu. Au Québec comme partout ailleurs, rares sont les entreprises qui offrent ce type de services : la numérisation 3D, le dessin assisté par ordinateur (DAO), l’usinage sur mesure avec la fabrication sur 3 et 5 axes par découpe numérique (CNC) et l’impression 3D. Quant aux entreprises qui ne fabriquent que sur mesure, offrent l’intégralité de cette gamme de services et répondent aux critères suivants, elles sont encore moins nombreuses :

  • elles n’exigent pas de quantité minimum et peuvent fabriquer un prototype ou un petit lot
  • elles s’engagent sur des délais raisonnables et mettent tout en œuvre pour les respecter
  • elles sont en mesure d’usiner n’importe quelle pièce hors standard, ainsi que des montages complexes, sur mesure et de grande précision, et de toutes dimensions
  • elles permettent d’utiliser une large variété de matériaux, que ce soient elles qui les fournissent ou qu’ils soient apportés par les clients : bois, plexiglas, polystyrène, Renshape, lexan, MDF, mousse ou plastique et plus généralement tous les matériaux non métalliques.

Tenir les délais

Avec les projets sur mesure, trouver une entreprise offrant les services nécessaires et capable de faire preuve de suffisamment de flexibilité pour tenir les délais constitue un défi de taille. Comme dans le cadre de la fabrication d’un prototype, personne n’a de recul: on est forcé de travailler étape par étape, en procédant à des ajustements en cours de route. La majeure partie du temps, il est quasiment impossible de quantifier le nombre d’heures de travail que va demander la fabrication de l’objet.

La compétence d’une équipe de spécialistes combinée à la technologie d’un scanneur 3D et d’un usinage sur mesure sont des conditions sine qua non pour réduire les délais de livraison des pièces et respecter un calendrier serré, qui ne laisse parfois que quelques jours pour fabriquer la pièce.

L’expertise des professionnels ainsi que les services personnalisés de numérisation et d’usinage 3D permettent de sauver un temps considérable, qui peut être mis à profit par l’architecture pour se consacrer entièrement au design du projet et concevoir d’autres pièces.

La cueillette et la livraison des pièces une fois la fabrication terminée contribuent également à sauver un temps précieux.

Payer le juste prix

Avec les objets fabriqués sur mesure, le temps de travail est difficile à quantifier, rendant le coût de fabrication difficilement prévisible. Le seul moyen pour l’architecte d’être en mesure de contrôler les coûts et d’annoncer un prix ferme au client est de trouver une entreprise acceptant de convenir au préalable d’un tarif fixe pour l’objet fabriqué, ce qui n’est pas le cas de toutes les organisations offrant des services de numérisation, d’usinage et d’impression 3D.

Lorsque l’on fait fabriquer des objets sur mesure, arriver à combiner un délai rapide, un prix raisonnable et un travail soigné, conforme aux exigences du client, est un véritable challenge. Bien qu’elles se fassent rares, il existe des entreprises disposant de technologies avancées et d’équipes de professionnels possédant l’expertise nécessaire pour réaliser des objets impeccables, dans les délais convenus et à un prix raisonnable.

ARTICLES RELIÉS

Laisser un commentaire

La rencontre