Atelier d’usinage: quelle est la formation nécessaire pour y travailler?

Home / Nouvelles / Atelier d’usinage: quelle est la formation nécessaire pour y travailler?

Les professions qui touchent l’industrie de l’usinage et la maîtrise des différentes machines-outils conventionnelles et à commande numérique sont des métiers d’avenir. Les spécialistes des techniques d’usinage sont en effet recherchés aussi bien par les ateliers d’usinage que les différentes industries. Mais quelle formation faut-il suivre pour travailler dans un atelier d’usinage ?

Le DEP en techniques d’usinage

Le Diplôme d’Études Professionnelles en techniques d’usinage est une formation permettant de préparer aux métiers de contremaître, de machiniste, de vérificateur d’usinage et d’outillage, d’outilleur-ajusteur et d’opérateur de machines d’usinage.

La formation en classe et en atelier est suivie de trois semaines de stage en entreprise en fin de programme. Elle totalise 1 800 heures et permet d’apprendre aux étudiants :

  • À mesurer, tracer, ajuster, assembler et réparer des pièces en métal ou dans d’autres matières
  • À effectuer les calculs mathématiques nécessaires à la pratique du métier
  • À ajuster et utiliser les équipements spécialisés tels que les fraiseuses, les tours, les rectifieuses à commandes manuelles ou les machines-outils assistées par ordinateur
  • À réaliser des opérations d’usinage à partir d’un plan ou d’un croquis
  • À sélectionner et préparer les instruments de mesure et les outils de coupe adéquats.

Comme il fait partie des métiers reconnus par le Programme du Sceau Rouge, ce diplôme permet d’exercer au Québec mais aussi dans l’ensemble des provinces adhérant à ce programme.

L’ASP Usinage machines-outils commande numérique

L’Attestation de spécialisation professionnelle est accessible aux détenteurs d’un DEP en Techniques d’usinage ou équivalent (programme court de 420 heures, soit environ 4 mois) et dans certains établissements aux personnes attestant d’une expérience professionnelle en relation avec le programme (programme long de 885 heures, soit environ 8 mois dont 2 semaines de stage en entreprise).

Au terme de la formation, les étudiants sont capables :

  • D’interpréter des dessins complexes liés à l’usinage sur machines-outils à commande numérique
  • De programmer manuellement et automatiquement les machines à commande numérique telles que les tours
  • D’usiner aussi bien des pièces simples que complexes, et en série, au moyen d’un tour avec centre d’usinage à commande numérique.

Comme le DEP, l’ASP permet de déboucher sur les professions de contremaître, de machiniste, d’outilleur-ajusteur, de vérificateur d’usinage et d’outillage, et d’opérateur de machines d’usinage mais également d’accéder à des métiers tels que programmeur pour M.O.C.N. ou inspecteur d’atelier.

Où suivre les formations?

Au Québec, ces formations sont généralement enseignées dans plusieurs CFP dont le CFP de Neufchâtel, le CFP des Moulins, le CFP de l’Alma ou le CFP l’Envolée de Montmagny. D’autres établissements le dispensent, comme l’École des Métiers de l’aérospatiale de Montréal.

La plupart des établissements offrent les deux niveaux de formation, à savoir le DEP et l’ASP, sauf quelques-uns comme le Centre intégré de mécanique, de métallurgie et d’électricité qui ne propose que l’ASP mais permet à des professionnels non titulaires du DEP d’accéder à la formation.

Même si le DEP en Techniques d’usinage et l’ASP Usinage machines-outils commande numérique constituent la voie optimale pour décrocher un emploi en atelier d’usinage, il n’est pas impossible d’exercer dans le domaine avec un diplôme de niveau collégial. Les diplômés de DEC ou AEC en techniques de génie mécanique commencent leur carrière sur le plancher de l’usine et peuvent évoluer par la suite vers des métiers de techniciens. Ils ont même la possibilité de suivre une formation pour décrocher une ASP, comme leur permet par exemple le Centre intégré de mécanique de métallurgie.

Related Posts

Leave a Comment