Technicien d’usinage : 3 domaines d’application d’avenir

Accueil / Nouvelles / Technicien d’usinage : 3 domaines d’application d’avenir
Les industries ont de plus en plus de mal à recruter dans les différents domaines de la mécanique générale et de précision si bien que certaines entreprises sont même contraintes de limiter leurs activités, faute de pouvoir trouver du personnel qualifié. Le technicien d’usinage fait partie des profils les plus recherchés et le métier promet un bel avenir aux jeunes diplômés. Voici 3 domaines d’application d’avenir pour les techniciens d’usinage.

Quel est le rôle du technicien d’usinage ?

Formé sur des équipements à la fine pointe de la technologie, le technicien d’usinage est l’homme clé de l’usinage dans l’entreprise, tout comme en atelier de mécanique.

  • Il analyse les données techniques afin de paramétrer adéquatement les outils et les outillages pour le lancement et le suivi de la production
  • Il utilise avec une maîtrise totale la chaîne des données numériques : la conception assistée par ordinateur, la fabrication assistée par ordinateur, etc
  • Il sélectionne les outils de mesure et de contrôle
  • Il vérifie régulièrement l’étalonnage des machines et assure le premier niveau de maintenance
  • Il fabrique les pièces dans le respect de la qualité, des coûts et des délais demandés
  • Il collabore avec les différents départements de l’entreprise.

Le domaine de l’aéronautique

Les techniciens d’usinage sont actuellement très recherchés dans l’aéronautique, un secteur dans lequel ils participent à l’étude, la préparation et la fabrication de pièces mécaniques par enlèvement de matière.

  • Le technicien d’usinage analyse les plans élaborés par le bureau d’études et sélectionne les outils de coupe qui permettront de façonner les pièces.
  • Il les installe sur les équipements, et réalise le programme d’usinage déterminant le déplacement exact des outils ainsi que leur trajectoire.
  • Il vérifie que les pièces usinées respectent le cahier des charges afin de donner le feu vert pour le lancement de la production en série.
  • Il suit la production en garantissant le rythme et la qualité des opérations
  • Il s’occupe de l’entretien et des réparations simples, détecte et élimine les anomalies des différentes machines telles que les tours, les fraiseuses ou encore les rectifieuses.

Le secteur médical

Dans le domaine médical, le technicien d’usinage est également de plus en plus prisé.

Il assure la conception et la fabrication d’un prototype puis de productions en petites séries de divers instruments, notamment dans le domaine de la chirurgie orthopédique. Utilisant une gamme étendue d’outillage d’avant-garde, il  contribue à l’usinage des pièces médicales telles que des prothèses de hanches, de genoux, de vis pédiculaires, de broches pour relier les os ou encore d’implants dentaires.

Il assure les réglages des équipements, suit la conduite de la machine, intervient dans la production et veille au bon fonctionnement des outils.

L’usinage sur machines-outils à commande numérique

Avec le temps, les pièces utilisées dans de nombreux secteurs industriels deviennent extrêmement complexes et requièrent un usinage de plus en plus précis. Les professionnels de l’usinage s’équipent de machines-outils à commande numérique et recherchent des techniciens possédant une bonne perception tridimensionnelle et capables de fabriquer des pièces d’une grande complexité. Ils organisent même des rencontres avec les futurs diplômés pour s’assurer de les recruter dès la fin de leurs études.

Le métier de technicien d’usinage offre de belles perspectives. Compte tenu de l’utilisation croissante de machines à commande numérique, les jeunes doivent être correctement formés afin de maîtriser la conception des pièces par ordinateur et la programmation des machines. Ainsi ils savent se servir des machines conventionnelles comme des nouveaux outils informatiques.

ARTICLES RELIÉS

Laisser un commentaire