Utilisation d’un scanner 3D : 5 domaines qui en profitent

Accueil / Nouvelles / Utilisation d’un scanner 3D : 5 domaines qui en profitent

Le principe d’un scanner 3D est la numérisation c’est-à-dire la projection photographique d’un objet, de sa forme, de ses dimensions et de ses décalages afin de déduire sa géométrie dans l’espace et donc de construire son image de synthèse en trois dimensions. Le scanner 3D est une technologie très précise qui capte chacun des détails des plus petits objets comme des plus gros objets. Voici cinq domaines qui profitent largement du scanner tridimensionnel :

La Retro-ingénierie

La rétro-ingénierie est le domaine de l’analyse du fonctionnement et de la fabrication des objets qui consiste à réaliser des fichiers de CAO à partir d’un objet physique. Elle sert entre autres à comprendre la conception originelle d’un objet ancien, à améliorer les fonctionnalités des objets, à reproduire des composants qui n’existent plus, à actualiser des matériaux désuets ou encore à détecter des contrefaçons. À l’aide du scanner 3D, le travail de numérisation, de modélisation 3D et de prototypage d’objets est alors beaucoup plus rapide et précis.

Le divertissement

Dans le domaine du divertissement, le scanner 3D sert à transformer un objet réel en un objet numérique. Pour les films et les jeux vidéo, il s’agit alors pour les concepteurs d’utiliser un scanner 3D afin de créer des modèles 3D dans le but de gagner du temps, car la rapidité d’exécution de l’analyse d’un modèle par un scanner 3D est plus rapide que l’utilisation d’un logiciel manuel de modélisation 3D. Le scanner 3D est également une technologie qui améliore l’image des objets à l’écran puisque les modèles 3D sont des représentations très précises du réel qui peuvent notamment être des reproductions d’objets qui se développent dans la nature.

L’art

Dans le domaine de l’art, les artistes tels que les sculpteurs ont la possibilité grâce à cette technologie de sculpter un seul modèle pour ensuite le scanner en 3D afin de pouvoir le reproduire à l’infini. Ils peuvent également reproduire la sculpture en adaptant ses dimensions selon leurs besoins. Une œuvre numérisée par un scanner 3D peut alors être agrandie de façon spectaculaire tout en respectant les détails du modèle numérisé à la base ! L’utilisation du scanner 3D dans le domaine de l’art est plus vaste que cela, les artistes l’utilisent notamment aussi pour archiver leurs œuvres pour la conserver, la reproduire plus tard, se protéger de la contrefaçon ou encore communiquer dessus.

Le médical

Le scanner 3D et l’impression 3D ont un grand avenir avec le domaine du médical. Déjà utilisée pour la fabrication de prothèses sur mesure ou pour la duplication d’organes, cette technologie est actuellement en pleine croissance dans le domaine. Laboratoires, hôpitaux, cliniques ou encore universités peuvent se servir d’un scanner 3D dans le but de récolter les informations d’un patient très rapidement. Corps entier, visage ou juste une partie du corps peuvent être capturés par le scanner juste en immobilisant une personne. L’avantage de son utilisation par le domaine médical est d’avoir accès à des images haut de gamme très précises rapidement.

L’archéologie et le patrimoine

Dans le cadre de la recherche en archéologie et en préservation du patrimoine, le scanner 3D est le nouvel outil indispensable aux chercheurs et archéologues pour numériser et reproduire des objets anciens afin de les étudier, de les restaurer ou simplement d’archiver leurs photos. Conflits armés, altération du temps ou encore catastrophes naturelles font que le scanner 3D trouve tout son sens dans la préservation du patrimoine culturel. Cette technologie permet également d’offrir un plus large accès aux objets et lieux historiques au public. Elle permet aussi de rénover des objets anciens sans les altérer, car le scanner 3D n’a nul besoin de les toucher.

ARTICLES RELIÉS

Laisser un commentaire

polystyrène