fbpx

Le thermoformage et l’impression 3D sont deux techniques de fabrication d’objets. La première est considérée comme plus traditionnelle alors que la seconde est perçue comme une technologie de l’avenir. Pourtant, cela ne veut pas dire qu’il faille considérer l’un plus que l’autre dans le cadre d’un projet de confection d’objets. Chaque technique présente des avantages et il est aussi possible d’envisager un certain niveau de complémentarité entre les deux.

Avantages et caractéristiques de l’impression 3D

L’impression 3D consiste à élaborer un objet à l’ordinateur, à l’aide d’un logiciel de modélisation. Les instructions de fabrication sont ensuite envoyées à un appareil qui construit l’objet, couche par couche, en déposant la matière selon la forme voulue. Autrefois réservée aux prototypes, les avancées technologiques observées récemment dans le domaine de l’impression 3D permettent maintenant de créer des objets très complexes en reproduisant fidèlement tous les détails. Ainsi, la qualité est assez satisfaisante pour qu’on puisse s’en servir pour la confection de produits fonctionnels.
Cette technique convient particulièrement bien pour la fabrication de petites séries d’objets. Le travail se fait rapidement et les imprimantes 3D travaillent avec de plus en plus de précision. De surcroît, un des principaux avantages est le fait qu’on puisse personnaliser la forme de l’objet autant qu’on le souhaite.

Avantages et caractéristiques du thermoformage

Le thermoformage est employé partout dans le secteur de la fabrication d’objets d’utilisation courante, dont les contenants en plastique. Le procédé se fait à partir d’une feuille ou d’une plaque qui est chauffée avant d’être posée dans un moule. Le matériau est ensuite refroidi et les parties excédentaires sont retaillées.
Cette description du processus est assez générale. Dans les faits, il existe plusieurs types de thermoformage. Toutefois, puisque là n’est pas le sujet de cet article, nous n’entrerons pas davantage dans les détails.
Le thermoformage est généralement employé pour la fabrication de grande série. Il existe différents appareils pouvant compléter la suite d’opérations faisant partie du thermoformage.

Combiner les deux techniques

Elles ont beau être différentes, les techniques de thermoformage et d’impression 3D partagent quelques points en commun, notamment le fait de travailler principalement à partir de matières plastiques. Bien sûr, il est aussi possible d’employer d’autres matériaux. L’impression 3D peut se faire avec certains types de métaux, de la cire ou de la céramique. Pour ce qui est du thermoformage, il existe des techniques qui permettent de travailler différents matériaux tels que le verre.
Même si les deux méthodes fonctionnent de manière indépendante, dans certains cas, il peut être intéressant de combiner les deux afin d’obtenir un résultat optimal.
Par exemple : si l’on travaille sur un projet avec plusieurs pièces. Il se pourrait qu’une méthode soit mieux adaptée pour une section du projet alors que l’autre conviendrait mieux au reste. Chaque technique a ses avantages et ses inconvénients, ce faisant, il est possible de profiter de cette complémentarité pour arriver à nos fins.
Puisque le thermoformage requiert l’utilisation d’un moule, l’autre option potentiellement intéressante serait d’employer l’impression 3D pour fabriquer ledit moule. Toutefois, pour bien remplir son rôle, le matériau avec lequel on fabrique le moule doit être en mesure de supporter la chaleur.
De cette manière, on fait appel à la fois à la rapidité et à la précision de l’impression 3D ainsi qu’au potentiel de fabrication à plus grande échelle du thermoformage.

USIMM
Recevez les dernières nouvelles d'USIMM !

USIMM
Receive the last news about USIMM !